La participation citoyenne mais qu’y a-t-il derrière cela?

Comme nous l’avons maintes fois fait apparaître, les mouvements et les idées s’importent et s’exportent comme les marchandises. Si de nos jours, dans la posture de la tortue se réfugiant dans sa carapace, une partie des individus tentent d’imposer une opposition aux échanges des biens, ce sont pourtant les mêmes qui importent sans vergogne des mouvements et des idées venus d’ailleurs.

Dans le cas des biens et du consommable, il est cependant dommageable de s’enfermer dans un système autarcique, que nos ancêtres avaient compris intenable, au lieu de bien négocier les accords. Par contre, quand il s’agit d’idéologies ou de mouvements, il semble que les différences de système politique, de gouvernement, de système social ou encore économique, ne gênent aucunement ces va-t-en-guerre pour asseoir et imposer des récriminations incohérentes, le retour de l’exilé meurtri ou encore une anarchie complète sans plan de rechange et sans penser aux conséquences.

Magy est en première ligne pour défendre l’idée d’une société pensée autrement. Pour cela, il faut néanmoins un changement de mentalité. Or, ce à quoi nous assistons et devons subir est l’éternel jeu de la démolition qui nous oblige à des efforts supplémentaires pour remettre l’essentiel en place tout en endurant le renouvellement d’un scénario connu et démoli lors de la crise de folie précédente. Comme l’écrivait Votre Magy, nous vivons dans un asile psychiatrique.

Pour en arriver à la participation citoyenne, voilà un des exemples d’importation-exportation. On a entendu ça quelque part et cela se diffuse sur les réseaux sociaux, ça se répète sur les plateaux télé, les débatteurs mettent cette demande dans la bouche de tous les citoyens de la planète et les partis politiques se disent que se serait bien pour leur pomme d’en jouer.

Prenons comme exemple la Belgique, il pourrait s’agir d’un autre pays vu que le manque de réflexion n’a pas de frontière.
Voilà que nos Ecolos, et le reste de la clique habituelle, veulent instaurer la participation citoyenne inclus dans les décisions parlementaires.

Pour être logique et cohérent, il faudrait d’abord consulter la population sur le sujet. Imposer un tel changement va à l’encontre de ce qui est prôné dès le départ.

Que cache ce projet? Dans le détail, il s’agit d’un changement de notre Constitution. Les citoyens sont en droit de le savoir. C’était le cas déjà pour GAIA sous couvert de la protection animale.
Cela veut dire aussi la disparition du Sénat déjà moribond. Un outil démocratique important.

On parle de tirage au sort pour discuter et décider de matières hautement importantes pour le pays et pour nos relations internationales. C’est aberrant. Croire que l’on pourra circoncire le champ des domaines est illusoire dans le temps. Or, comme les opinions ont pris le pas sur les connaissances, il est même stupéfiant que l’on ose faire une telle proposition. Notons qu’il faudrait aussi à un certain niveau exiger plus de compétences et d’éducation de la part des politiques surtout quand ils sont chargés de nous représenter hors frontières ou qu’ils prétendent être un exemple pour la nation.
D’ailleurs, ce fameux tirage au sort devient déjà l’élection d’un groupe de citoyens qui sera formé et rémunéré pour une période de cinq ans. Rien qui cloche?

Si nous sommes dans une démocratie représentative, c’est pour une bonne raison. Dans une petite tribu, la démocratie participative peut être acceptable. Quand on parle de millions d’individus, c’est impossible. On le voit dans la nouvelle mode de vouloir contrer chaque décision des gouvernements démocratiquement élus dans nos sociétés. Ce qui ne semble interpeller personne par ailleurs.

Pourquoi ce projet et ces leitmotiv sont hypocrites et coquecigrues?

D’abord parce que les individus peinent à vouloir exercer leur droit fondamental, celui du vote. Dire qu’il s’agit de déception est aussi fantasque puisque ceux qui sont attachés aux idéologies (gauche, droite, etc) ne se donnent même pas la peine de s’adresser d’abord aux partis pour leurs plaintes mais attendent qu’un gouvernement soit formé.
Ensuite, il serait plus logique de réagir à cette sempiternelle dénégation des résultats des votes pour ce chipotage des coalitions qui arrangent les partis. Comme Magy l’écrivait, les partis n’ont pas à gouverner avec ceux qui leur plaisent pour imposer leur programme mais bien à respecter la représentation citoyenne. Donc, quand le citoyen se plaint et qu’on lui offre une participation citoyenne qui sert à changer une constitution que l’on ne peut accepter ouvertement du côté wallon car cela serait faire comme les nationalistes flamands, c’est se moquer du monde.

Ensuite, les citoyens ont tout le loisir de s’investir et de participer dans les affaires de leur commune et de leur région. C’est ce qui est proche qui influe le plus sur un individu. Quelles opportunités offrent les communes et est-ce qu’il y a vraiment affluence citoyenne?

Le pire, l’Union européenne est également mentionnée. Alors là, Magy a failli s’étrangler. Que dire de ceux-là mêmes qui ont été abstentionnistes lors du vote au Parlement européen pour la nouvelle Commission européenne. Incapables de prendre leurs responsabilités ou pire d’avoir une opinion? En tout cas on sait ce que pense la gauche et les verts de l’Union et ce n’est guère favorable pour notre position actuelle face aux défis mondiaux actuels.
Les citoyens dans la grande majorité ne connaissent pas le fonctionnement des institutions, les actions qu’elles prennent en leur faveur.
L’Union invitent régulièrement les citoyens européens à participer à des enquêtes d’opinion, à des débats, à des réunions, à des rassemblements dans tous les domaines de la vie. Combien sont au courant, combien s’y intéressent et combien y participent?
La question est: les citoyens ne peuvent-ils pas participer, ne veulent-ils pas participer ou ne savent-ils pas qu’ils le peuvent et ne font-ils que répéter ce que des groupes ou des leaders crachotent. Dès lors, est-il judicieux de leur donner un tel pouvoir décisionnaire?

La démocratie représentative doit permettre d’avoir au gouvernement une représentation de l’ensemble de la société afin que les intérêts de chacun soient pris en compte et défendus. Il faut des représentants ayant une connaissance suffisante des matières à gérer afin également d’évaluer les conséquences des actions prises sur l’ensemble de la société, du pays à long terme.

C’est pourquoi Magy n’adhère pas aux idéologies politiques. Elles enferment les individus dans des carcans qui les empêchent de s’ouvrir sur de nouvelles idées mais surtout elles les divisent et créent violence, injustice et régression.
Les idéologies créent des partis qui se font la guerre pour des postes, pour le pouvoir au détriment de la raison et du raisonnable. Cela provoque une gestion du pays selon un seul code et pour une seule portion de la population. On ne peut avoir une société pacifiée et égalitaire.

La démocratie représentative a perdu de sa substance, a été dévoyée. Commençons par lui rendre ses lettres de noblesse, ce sera un grand pas dans la résolution des conflits et le recul des populismes.
On ne peut plus penser gauche, droite, centre, haut, bas. Le monde ne fonctionne pas de cette façon.
Nous avons tous droit à notre part de respect et de bienveillance.

La participation citoyenne commence par la prise de responsabilité du citoyen à se prendre en charge en analysant le bien fondé de ses paroles et de ses actions ainsi que de celles de celui qu’il écoute.

En attendant, il serait bien que ces gentils amis du peuple qui veulent que ce dernier participe, lui en donne les moyen en instaurant des cours sur l’Union et son actualité pour nos jeunes et que les projets de lois importants ayant une incidence sur la constitution ou autre soient relayés clairement, ouvertement, régulièrement. C’est bien mieux que ces blablateries.
Magy Craft

PS: laissez nos jeunes tranquilles! Les faire voter à 16 ans n’est pas idéal. D’un côté on les déresponsabilise de toute action sous couvert de l’âge mais pour le vote….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.