ça dodeline dans tous les sens mais où est le curseur?

Nous sommes habitués à voir les politiciens les plus connus être aussi cabotins et à se pavaner comme les « stars ». Nous ne sommes donc pas surpris de constater que ces derniers savent aussi très bien repérer la caméra et nous les voyons par conséquent dodeliner de la tête dès qu’ils apparaissent à l’écran lors d’un débat ou au parlement pendant le laïus de l’un de leurs collègues. Quant à savoir s’ils écoutent ce que le dit collègue raconte, on peut se poser la question puisqu’ils dodelinent par automatisme comme des poupées à clef, parfois même sur des sujets qu’ils ont approuvés. Nous savons aussi que le but n’est pas de représenter les citoyens qui ont voté pour eux et de faire valoir leurs idées dans une politique cohérente pour le bien de tous mais évidement de faire du n’importe quoi du moment qu’ils brillent et qu’ils puissent offrir aux médias et à la populace de sanglants combats. Peu importe la situation dans laquelle se trouve le pays, l’Europe, le monde, la planète, l’humanité. C’est un peu trop grand et complexe pour ces gens-là.

Tout cela pour en venir à la posture de la Wallonie concernant le traité CETA avec le Canada et le rôle des habituels acteurs de la société. La question ici ne sera pas le « pour ou contre  » le traité. La question est: les informations ont-elles été clairement exposées aux citoyens pour que ceux-ci puissent prendre position de façon logique et non idéologique et surtout de façon autonome et non à la suite d’un guide un peu mégalomane. Les journalistes et les experts ont-ils fait leur travail? Les politiciens, eux-mêmes, sont-ils si certains du bien fondé de leurs actions et surtout du moment opportun pour agir qu’ils restent si vagues, si obscurs sur cette affaire comme à leur habitude. Diviser pour régner encore et toujours.

Dans une Belgique où la politique de division est une fierté et un cheval de bataille pour les Régions, la posture de la Wallonie est-elle justifiée? Dans une Union européenne qui peine à s’unifier et à se consolider face aux forces extérieures mais aussi aux idéologies extrêmes et violentes internes, une telle discordance de « dernière minute » n’est-elle pas une ornière supplémentaire? C’est la question qui est posée mais personne ne donne les éléments pour y répondre. Votre Magy avait écrit un article comparant Paul Magnette, ministre-président wallon, au pendant Wallon de Bart de Wever, nationaliste convaincu de la NVA, parti au pouvoir en coalition au gouvernement en Belgique. Ce refus de signature du traité est très médiatisé puisqu’il est lourd de conséquences. C’est une raison suffisante pour provoquer à nouveau les nationalistes Flamands à demander une autonomie totale des Régions, une séparation. La Wallonie, entraînant Bruxelles, souhaite cette autonomie dans tous ses faits et gestes. Et surtout l’opposition continue son travaille de sape en vue de la démolition du gouvernement actuel sans songer aux citoyens et au pays. Nous devons vivre avec ce PS amer et cet ex-premier qui ne peut respirer sans sa couronne et tous ces partis francophones qui n’ont pas rempli leurs devoirs au moment opportun et qui maintenant se voient investis de la mission suprême de tout raser pour descendre plus bas si cela est encore possible.

Pour que l’affaire soit claire, les journalistes et autres protagonistes devraient clarifier le point suivant:

Est-il exact que la Wallonie ait attendu la dernière minute pour poser ses questions et renégocier certains points du traité? ou est-ce exact que ce soit la CE et le Canada qui ont n’ont pas répondu à la Wallonie pendant 2,5 ans?  On dodeline et papote mais personne ne nous donne la réponse. Est-ce important? Oui. Car au-delà de la sauvegarde des intérêts européens, la mentalité des personnes incriminées y est dévoilée. On constatera alors jusqu’où il est possible d’aller pour un parti, un « élu » afin de gagner des voix.

Sans clarification, nous avons à nouveau un prétexte pour une division avec un héros pour certains ou un fou démoniaque pour d’autres. Une chose est certaine, notre explorateur de la semaine dernière ne nous trouvera pas grandis et plus concernés par l’essentiel.

 

Magy Craft

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.