Quand l’extrême droite devient burlesque

La fille Le Pen, présidente du Front national en France, a été burlesque lors de son dernier discours. Il est bien dommage qu’une partie des citoyens soit effrayée par ce type de clown pathétique et qu’une autre partie offre sa voix sans se rendre compte qu’elle ne nuira à personne d’autre qu’au pays lui-même et par conséquent à ses habitants. Il est aussi dommage que la presse, les médias et certains experts se focalisent exclusivement sur un seul candidat pour un « crime » commis par tous les protagonistes de l’histoire et passent à côté de ce qu’ils défendent et que par ailleurs ils semblent craindre dans d’autres articles ou émissions sans pour autant mettre en évidence les absurdités, les délits et les contradictions de l’extrême droite, en tous les cas pas autant ni aussi clairement qu’il le faudrait selon nos critères moraux et sociaux.

Sans revenir sur un programme qui ne tient pas la route comme cela est le cas pour tous les partis extrémistes qu’ils soient de gauche ou de droite, une phrase du discours de Marine Le Pen, qu’elle répète constamment, est vraiment cocasse et ridicule. Quand elle s’en prend aux oligarques qu’il faut mettre à bas, on ne peut s’empêcher de penser à sa dernière visite faite à Vladimir Poutine.

Mais qui est la dinde de qui?

Qu’est un oligarque? c’est le membre d’une classe dominante liée au gouvernement d’un pays. Un terme particulièrement utilisé en Russie actuelle pour désigner des personnalités de premier plan qui se sont enrichies après le démantèlement de l’URSS à la faveur notamment des privatisations sous les mandats de Boris Eltsine.

Poutine, ancien du KGB, a été conseiller de Boris Eltsine avant de devenir président. Il est reconnu comme faisant partie de ces fameux oligarques. A quoi pense donc la fameuse présidente du FN en parlant ainsi des oligarques? Du bien sans doute et malgré tout, puisque les oligarques sont soutenus par l’Occident qui voient d’un très bon oeil la politique de marché et de croissance de la Russie qui en échange de pots de vin avec certaines personnes influentes signe de juteux contrats commerciaux (ex Allianz, HP,…) et si ces personnes ou leur argent ne quittent pas le pays, il n’y aura pas de poursuites, de procès, d’emprisonnement ou d’envoi en Sibérie comme fenêtre de bon exemple de politique non corrompue.

On sait aussi que Poutine, tout comme Erdogan, est favorable à une concentration des pouvoirs présidentiels. On suppose donc que cela fait partie des projets du FN avec qui la Russie a tissé des liens et non l’inverse afin d’affaiblir l’UE et les liens transatlantiques. Que les fans de ces personnes pensent aussi à l’après, qui détiendra ces super pouvoirs?! Fini le droit à la parole!

Les conseillers de Poutine fréquentent également Alexandre Prokhanov, journaliste et écrivain russe d’extrême droite et anti-occidental dont les idées prônent la restauration de l’Etat impérial originel sabordé par Boris Eltsine après la chute de l’URSS. Alors? Marie Le Pen fait ami-ami avec des anti-occidentaux? Les votants  du FN ont une étrange notion du patriotisme et de la solidarité citoyenne. Savent-ils vraiment à qui ils donnent leur voix et ce qu’il va en résulter en plus du chaos économique? Une telle décision a des répercussions à long terme qui ne se modifient pas aux prochaines élections surtout celles qui concernent les rapports internationaux. Les Pays-Bas l’ont heureusement compris.

Ne parlons pas de l’avortement, l’ami russe de Marine est contre. Dans l’image d’une Europe extrême tous suivront le même chemin, qu’on ne s’y trompe pas. Regardons aussi l’Histoire dans tous les régimes, communistes ou autre, il y a toujours eu des riches et des pauvres sauf que dans les régimes populistes il y a en plus la terreur et le manque de libre entreprise, de libre circulation des personnes.

Votre Magy pense qu’il serait plus intéressant de parler aussi de tout cela au lieu de juste constater que le FN fait des points et que les partis populistes progressent en Europe. Il n’y a pas de démocratie là où une minorité devient une majorité par une règle de système d’élection et entraîne la société dans le chaos, la misère, la peur, la dictature. Il n’est pas démocratique d’accepter de se faire assassiner moralement et physiquement. Il n’est pas moral de parler de démocratie quand on parle d’un suicide collectif et qu’on accepte des anti- européens au sein même des Institutions européennes comme accepte un serpent dans sa maison.

A lire ou relire, les articles suivants:

  • A genou devant la dictature
  • Le chaos de nos incertitudes
  • L’inconcevable est-il moins effrayant parce que de gauche

 

Magy Craft

trahisosnami

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.