Brexit, Frenchxit, ce que les déviants nationalistes ou stalinistes ne disent pas

A quelques jours des élections présidentielles en France, on entend beaucoup de personnes s’exprimer (journalistes, experts, politiques, citoyens) concernant une certaine indécision, la tête de l’un ou l’autre candidat (confiance), la valeur des programmes proposés, l’intégrité d’un seul candidat (très bizarre), etc…

On notera que deux des candidats récoltant beaucoup de voix ainsi que certains des candidats « protestataires » proposent une sortie de l’Union européenne. C’est en effet une proposition qui n’a pas encore été faite pour faire croire que cette solution règlera tous les problèmes et rendra les citoyens français riches et contents. On se souviendra que le Brexit n’a pas été accepté par l’ensemble des Britanniques et a été voté de peu sur base de mensonges par quelqu’un qui depuis a disparu de la circulation.

Malgré tous les articles déjà écrits à ce propos, votre Magy s’adresse de manière plus concrète aux indécis et à ceux qui souhaiteraient lire les « exit » autrement. Un condensé des points les plus importants qui s’appliqueraient à n’importe quel membre de la famille qui se laisserait séduire par des dissimulations éhontées.

D’abord, et aucun de ces déviants n’en parlent, il faudra penser aux citoyens, du pays concerné, qui travaillent dans l’une des Institutions européennes. Qu’en sera-t-il de leur emploi? de leur pension? quel avenir (garanti?) pour eux? Dans tous les cas, un problème financier de taille à résoudre. Puis, tout ce qui est échanges culturels et éducatifs comme Erasmus, etc…

Il faudra penser à la législation sur la mobilité des personnes et des travailleurs ainsi que sur les conséquences des accords internationaux. Que se passera-t-il dans le secteur aérien?

Sortir? Oui, c’est en effet facile. L’article 50 le permet comme le martelait l’un des candidats. Ce qu’il oublie de dire c’est que sa mise en oeuvre est conditionnée par le résultat des négociations avec l’Union européenne et qu’il faut tenir compte de ses futurs relations avec l’Union. Il sera conclu par le Conseil statuant à la majorité qualifiée après approbation du Parlement européen.

Ne pas perdre de vue que les traités ne seront plus d’application dès la date de l’accord de retrait ou à défaut deux ans après la notification. Ce qui n’est pas nécessairement une bonne chose comme on veut bien le laisser entendre. Il y aura des problèmes juridiques, politiques mais surtout économiques. Pourquoi? car des changements législatifs sont concernés et la durée pour effectuer de tels changements crée inévitablement une période d’instabilité. Les politiques n’ont aucun soucis à poursuivre leur travail mais les entreprises? Sans projection dans l’avenir peuvent-elles se développer dans un cadre fiscal incertain? Peut-on vraiment dénigrer les intérêts économiques?

Regardons le Royaume-Unis dont le gouvernement a promis l’accès des entreprises au marché unique européen au travers par exemple du cadre de EFTA/EEA ou comme on dit en France pour le moment « comme la Suisse ou les autres… ». Mais pour y arriver, il faut aussi négocier !!!!

On voit bien que cette sortie de l’UE argumentée surtout au niveau économique est un leurre, un mensonge. Malgré une Union européenne qui doit impérativement régler ses dysfonctionnements (tous les pays membres doivent changer leur mentalité), il existe cependant en son sein une très grande interdépendance à tous les niveaux.

Face à la mondialisation, au terrorisme, aux politiques folles dans le monde, nous devons être soudés plus que jamais. Nous devons améliorer l’Union pas la détruire, cela serait nous affaiblir et nous mettre à la merci de n’importe quel fléau, n’importe quel chaos.

Il se peut même que le Brexit ne se fasse pas. Ce que votre Magy pense. Non pas qu’on ne tienne pas compte des citoyens mais les citoyens ont été bernés et de plus la mission semble impossible.

Il faut aussi bien retenir que pour vouloir revenir, il faudra passer par tout le processus de nouveau membre et aujourd’hui la France, par exemple, ne remplit plus tous les critères. Il ne s’agit pas de changer de président ou de gouvernement !

Il faut se documenter, réfléchir et décider.

Magy Craft

 

librearbitre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.