UE : Environ 512 millions de citoyens peuvent choisir entre la manumission et l’obscurantisme.

Il n’y a pas si longtemps, sur les ruines d’une Europe dévastée par la folie d’un mégalomane, une maison Europe a été construite par un nombre de familles voulant éviter dans le futur un même carnage. Au fil du temps d’autres familles sont venues vivre dans la maison mais l’idée première de ce vivre ensemble a été perdu de vue et les enfants nés dans ces familles n’ont pas reçu le livre racontant l’origine de la maison. Ces enfants et les nouvelles familles ont commencé à se mordre le bout du nez, à profiter les uns des autres et à se calfeutrer dans leur appartement respectif quand ils ne voulaient plus rien savoir ni écouter.

Si votre Magy fait un petit bond en arrière, c’est parce que progressivement, depuis un certain temps déjà, le même mécanisme, d’avant la maison Europe, se met en place. Si tout n’est pas identique, il y a suffisamment de similitudes pour avoir les sens en alerte et prendre les précautions d’usage, dès lors que certaines pièces du mécanisme sont déjà en place.

Ce mégalomane et son comparse Benito (avant, en même temps et de nos jours avec d’autres noms) ont eu le talent de s’adresser « au peuple » et d’utiliser les mots qui font plaisir afin d’éviter qu’on aille regarder plus loin, surtout que les braves gens ne fassent attention à leur but ultime. Ils ont utilisé les mots qui rassurent tels que nationalisme, socialisme et trouvé un bouc-émissaire. Comme disait un certain Hitler : « « Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez lui dire les choses les plus stupides et les plus crues. » (Mein Kampf, 1925).

A-t-il eu tort ? De ce point de vue pas vraiment et votre Magy le souligne dans nombre de ses articles. Quand on songe qu’il a fait « fureur » grâce à l’idéologie du racisme basée sur sa conviction de la théorie de Darwin tournée à son avantage concernant l’évolution: tout est dit. Le pire, c’est qu’il ne l’a jamais caché et qu’il l’a bien martelé durant sa campagne électorale. Ainsi, tant le peuple que les pays étrangers étaient bien au courant du genre d’individu qui visait le pouvoir. Rien d’autre à ajouter.

Le mégalomane a relancé l’industrie et le travail ce qui a fait du bien aux citoyens après une remontée difficile pour tous les pays de l’après-guerre 14-18. On envoie les jeunes chez les scouts qui sont de vrais camps d’endoctrinement. Du côté politique, les pays hors Axe, mettent du temps à réagir et laissent les annexions et les envahissements se faire pour des raisons propres à chacun. Si la maison Europe existait à ce moment-là, ce qui s’est passé n’aurait pas eu lieu. Magy ne refera pas tout le bazar de 40-45, elle laisse cela aux spécialistes et puis cela n’est pas le but de l’article.

Aujourd’hui, que se passe-t-il ? Notre maison Europe a des fissures et personne ne semble pressé de les colmater. Les nouvelles familles font partie des premières à avoir à leur tête, comme patriarche, un individu oppresseur et dictatorial. D’autres familles doivent partager le conseil de famille avec des parents totalitaires et autocratiques. Les autres familles de la maison ne bougent pas le petit doigt et regardent simplement la maison se détériorer. Elles n’acceptent pas non plus de répondre à l’appel de certains membres de ces familles qui demandent leur aide au nom du contrat de la maison Europe dans laquelle ils sont venus vivre. Il semble plus logique, apparemment, de donner des droits et toute latitude à ceux qui ne veulent pas y vivre ou qui ont décidé de la raser plutôt qu’aux propriétaires d’origine. Très bizarre ou est-ce de la facilité par pure lâcheté ? Après tout, nous sommes habitués à laisser le mauvais et les déviants prendre le dessus et régir le monde.

Dans toutes les familles de la maison Europe, la jeunesse aussi est manipulée et mal traitée. D’une part, on ne lui offre que très peu de perspective d’avenir et d’autre part, on lui brise ses rêves de rénovation de leur maison. On instille dans leurs têtes des idées rétrogrades qui n’ont pas fonctionné et ils se mettent à vanter le communisme, le fascisme, le nazisme, à s’élever contre la dépénalisation de l’avortement, à répéter sans réfléchir ce qu’un gourou leur met dans la tête en étant persuadé qu’ils agissent selon leur propre volonté et qu’ils sont porteurs d’idées neuves pour une société plus juste. Comme toujours, il ne s’agit pas de l’entièreté de la jeunesse mais, comme toujours, cela est suffisant pour fausser l’impression que l’on en donne au travers des médias et des réseaux sociaux et, comme toujours, les autres par peur, lâcheté, indifférence ou désespoir ne réagissent pas. Il en est de même avec les adultes contre les déviants dans tous les sujets de notre société chaotique et en régression.

Ensuite, on constate une montée en puissance de la lutte des classes (qui a entretemps anéanti la quasi totalité des avoirs de la classe moyenne qui vit avec des revenus frisant le minimum respectable et a vu ses avantages obtenus par la force du travail atomisés car considérés comme inégaux) avec une demande de convergence des luttes qui a été aussi utilisée par le passé pour mettre les mégalos au pouvoir avant la répression qui suit pour garder ce pouvoir. Le constat est déjà visible dans certaines de nos familles avec la régression des droits de la femme, l’anéantissement de la liberté d’expression, le changement de constitution pour le plein pouvoir, le repli et la haine de l’autre. L’antisémitisme revient aussi en force ainsi que les actes de violence en public envers les homosexuels.

Le nationalisme et l’extrême droite ainsi que la gauche radicale ont été et sont toujours minorés. On les passe par dessus la jambe comme on dit chez nous. Seulement, ces deux composés ont été utilisés par les plus grands embobineurs de l’Histoire dont les évènements de 40-45 et plus récemment par les séparatistes et en Angleterre par le nationaliste Nigel Farage qui a su provoquer le Brexit tant regretté par nombre d’Anglais qui ont voté le OUI. Il faut se souvenir que lors de la campagne pour le Brexit, le côté nationaliste et la vue d’ensemble du projet de fissure de la maison Europe par les divers partis en Europe n’ont pas été commentés.

Notre attitude désespérante et stupide n’ayant pas entravé la montée du radicalisme islamique (et on patauge encore dans la compréhension et dans la manière de traiter le problème, mais soit), nous avons, tout en nous faisant massacrer par ces dingues iconoclastes, offert du pain béni à ces fomenteurs des extrêmes qui peuvent allègrement jouer sur les peurs et la haine des individus. Comme nous sommes assez pervers pour continuer à banaliser ce phénomène malgré que nous commentions les dérives européennes et que nous sommes toujours dans l’incapacité de voir un ensemble, nous laissons les politiciens et les organes d’influence minimiser l’affaiblissement de la maison Europe, la construction du plan de morcellement de celle-ci par les partis extrêmes.

Nous nous amusons à vouloir sauver le monde et nous indigner sur le sort des Syriens ou autres humains mais nous nous laissons entraîner dans la haine des familles de notre maison, nous ne voulons rien avoir avec elles et nous crachons sur la porte d’entrée.

CECI N’EST PAS UN JEU. Et Magy s’adresse aux politiciens, médias et experts en tous genres qui doivent non seulement informer mais cesser de mettre en péril la vie et l’avenir de plus de 500 millions de personnes. On a beau hausser les épaules et ricaner, il n’y a pas si longtemps, beaucoup le faisait aussi pour l’islam radical en y voyant seulement des jeunes qu’on intégrait mal et pour le séparatisme seulement des individus qui veulent sauver leur culture. On ne parlera même pas de ceux qui ont banalisé les partis extrêmes et qu’on retrouve au pouvoir et en coalition dans de nombreuses familles aujourd’hui.

Quant à la maison Europe, votre Magy ira même plus loin. L’Union européenne est un idéal, un projet de société. Doivent s’y retrouver ceux qui veulent se défaire des déviants, des violents, des rétrogrades, des peureux, des tyrans, des « je vois petit ». La maison Europe doit être un lieu où avec des gens qui « LE VEULENT » on peut circuler en sécurité, où on donne autant qu’on reçoit, où on mène une vraie politique sociale et économique, où on réfléchit et applique une politique agricole selon la spécificité du pays par exemple et non plus selon un quota et une assistance meurtrière, de façon à se placer correctement face aux autres blocs, penser un espace neutre et humainement aménagé pour les demandeurs d’asile et financé par l’ensemble des familles pour un traitement plus humain et rapide et une sélection des familles plus juste, etc….

De façon à être solidaires selon nos spécificités et nos cultures qui font que nos différences sont des atouts et notre force. Une armée prête à nous défendre et à défendre ceux qui en on besoin.

Une maison où les familles se respectent et sont respectées par le reste du monde parce que l’on compte.

C’est ainsi que votre Magy pense qu’un projet ça se mérite et se travaille. Il lui semble donc logique que les partis élus même démocratiquement au niveau national, s’ils sont anti maison Europe, n’ont strictement rien à y faire et n’ont pas à y siéger. Quel autre rôle vont-il jouer que casser la baraque au lieu de la faire évoluer? Cela n’a aucun sens. De la même manière ne doivent siéger en son sein que des représentants convaincus et qui servent les membres des familles. Magy pense à ce député Ecolo belge qui a fait récemment une sortie peu heureuse et c’est un euphémisme. Il est vrai que l’on confond la maison Europe avec poubelle et qu’on y envoie des politiciens qui n’ont plus aucun rôle à jouer au niveau national et qu’ils côtoient des anti-maison Europe. Comment voulez-vous que la maison tienne debout? Ce n’est plus illogique, c’est dément.

Comme écrit dans son article précédent, votre Magy espère que dans l’année qui reste avant les élections pour la maison Europe, les chefs des familles et les organes de diffusion vont informer les citoyens membres des familles concernant tout ce qu’il faut savoir et surtout ce que l’on ne dit pas assez comme effets bénéfiques sur leur quotidien afin que tous puissent décider en ayant toutes les cartes en main. Il faut remarquer que certaines familles sont championnes pour mettre sur les ondes de manière constante des anti maison Europe. S’agit-il de la mentalité propre à la famille elle-même ou seulement à ceux que l’on entend et voit et qui impriment sur l’inconscient collectif et jouent donc stupidement le jeu de l’extrême droite et de la gauche radicale ? La question est posée.

Que les familles qui ne veulent la maison Europe que comme bouc-émissaire pour justifier leur déboires nationaux, qui veulent seulement son argent, qui veulent seulement la démolir prennent, avec leurs citoyens, la décision de la quitter et laissent les autres vivre et avancer. Qu’ils ne fassent pas non plus comme les Anglais une fausse sortie car même si on part, il ne faut pas qu’on perde des avantages et que cela coûte trop cher. Que chacun choisisse son chemin et laisse respirer l’autre.

Que la maison Europe n’ait pas peur de la réduction éventuelle de ses membres mais qu’elle puisse compter sur ceux qui restent. On avancera mieux et plus vite. Ce sera notre cadeau pour nos enfants. Il faut arrêter de plier face aux menaces, à la peur. C’est pour cela que les barbares gagnent toujours et que nous sommes gros Jean par devant et puis, finalement, est-ce que cela nous évite des guerres, des crises économiques, le chômage, etc… non ! Alors soyons maître de notre destin.

Magy Craft

MAGY CRAFT

Il n’y a pas si longtemps, sur les ruines d’une Europe dévastée par la folie d’un mégalomane, une maison Europe a été construite par un nombre de familles voulant éviter dans le futur un même carnage. Au fil du temps d’autres familles sont venues vivre dans la maison mais l’idée première de ce vivre ensemble a été perdu de vue et les enfants nés dans ces familles n’ont pas reçu le livre racontant l’origine de la maison. Ces enfants et les nouvelles familles ont commencé à se mordre le bout du nez, à profiter les uns des autres et à se calfeutrer dans leur appartement respectif quand ils ne voulaient plus rien savoir ni écouter.

Si votre Magy fait un petit bond en arrière, c’est parce que progressivement, depuis un certain temps déjà, le même mécanisme, d’avant la maison Europe, se met en place. Si tout n’est pas identique, il…

View original post 1 828 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s