Le 8 mars et rebelote les clowneries

L’année dernière, votre Magy écrivait : « Vous pouvez garder votre 8 mars » et vous expliquait pourquoi.

https://magycraftauteur.com/2018/03/09/vous-pouvez-garder-votre-8-mars/

Dans le courant de la même année, Magy y est revenu plusieurs fois pour démontrer combien les journées pour X ou Y étaient vaines car trop nombreuses et avalisaient de cette manière le manque général de considération pour l’humain ainsi que le manque d’actions, d’effets.

Cette année, rien n’a changé et Magy réitère sa demande de bien vouloir vous garder votre journée du 8 mars étant donné qu’elle ne se sent absolument pas concernée comme une multitude de femmes qui pensent qu’exposer les problèmes à l’infini ne sert à rien qu’à embrouiller les cerveaux et à présenter les résolutions comme des objectifs impalpables.

Votre Magy qui l’année dernière (pour la énième fois) pointait du doigt les femmes d’influence, dont les femmes politiques, qui ayant la possibilité de changer la situation désavantageuse, exploitée de la femme au niveau de l’application des lois (car bien souvent elles existent déjà) et/ou au travers de leur comportement, a été hilare en lisant « La lettre ouverte de femmes politiques » en Belgique (sous la même forme ou autrement dans les autres pays). Cette lettre n’est rien d’autre, en effet, que la sempiternelle liste des points à abolir dans nos sociétés du XXI° siècle non seulement vis-à-vis des femmes mais de tous les êtres humains. De plus, mis à part d’être une charte de propagande électorale partisane, Magy ne voit pas trop bien ce que cette lettre propose excepté de revenir l’année prochaine manifester à bicyclette ou de n’importe quelle autre façon. Avec le temps qui passe, il faut avoir de l’imagination et se creuser les méninges.

C’est inévitablement au niveau de la mentalité qu’un changement est possible. Tout changement ne peut être efficace que si la tête le permet. La victimisation et des attentes à des demandes ne servent personne. Être une femme est une attitude, c’est être un être humain de sexe féminin à part entière avec les mêmes droits et les mêmes devoirs qu’un être humain de sexe masculin. On n’en finit pas de diviser les problèmes par sexe, langue, ethnie, carnation, culture, religion, groupe idéologique, omnivore-végan/végétarien, etc.

Revenons à ces femmes politiques. Votre Magy les a bien souvent entendu se plaindre de ne « recevoir » comme poste que ceux qui concernent l’éducation, la culture, bref les postes qui ne sont « pas importants ». Les commentaires sont identiques de la part des commentateurs des deux sexes lors de débats sur les plateaux de télévision de n’importe quelle chaine. Si votre Magy a un soucis avec le verbe « recevoir » et les messages qu’elles envoient à toutes les femmes, elle en a tout autant avec l’appréciation des postes. Les gens intelligents savent pertinemment que le savoir, le comportement commencent par une bonne éducation. Ces ministres de l’éducation n’ont jamais eu le souci d’introduire dans les programmes des cours sur l’Union européenne et son actualité au quotidien afin d’ouvrir les esprits des futurs européens et européennes et ainsi éviter le repli, la soumission, de voter pour ceux qui leur enlèvent leurs droits, etc. Ces femmes de pouvoir n’ont pas encore fait en sorte que les horaires des garderies et des crèches ainsi que le nombre de places disponibles permettent aux femmes de travailler à temps pleins, de ne pas choisir entre carrière et maternité mais aussi de donner du travail à des femmes qui feraient les permanences nécessaires.

Comment se fait-il que les femmes acceptent un poste identique à un salaire inférieur, ce qui est illégal sans jamais réagir et qu’il n’y ai jamais de sanction ? La loi existe, il suffit qu’elle soit appliquée. Magy ne comprend pas très bien. C’est bien au niveau de l’individu que se situe le problème. Les femmes politiques, les journalistes et celles qui commentent en nous prenant la tête tous les jours à quel prix travaillent-elles ? Ont-elles accepté un salaire inférieur ?

Les mères doivent aussi se poser des questions et se demander ce qu’elles transmettent comme éducation et mentalité à leurs filles et à leurs garçons. Ce n’est pas la mode de la castration ou du sans sexe qui fera que les inégalités disparaîtront puisque toute excuse est bonne pour appliquer la loi du plus fort.

Les femmes seraient vraiment efficaces et intelligentes si elles se résolvaient à faire, à penser autrement, à éviter de sombrer dans l’obscurantisme grandissant qui fait que nos sociétés régressent au lieu de se développer comme elles l’on fait jusqu’il y a peu.

Les femmes peuvent (et auraient pu, dû) le faire lors des élections dans leur pays. En effet, votre Magy a écrit certains articles relevant le paradoxe des femmes votant pour des partis radicaux qui mettent en place à court ou moyen terme une politique qui vise à abolir tous leurs droits si chèrement acquis alors que le 8 mars elles manifestent parce que tant leur manque encore.

Ces mêmes femmes, citoyennes-politiques-médiatiques-journalistiques, ne se sont pas insurgées ou n’ont pas battu le pavé, forcé les EM (donc leur pays) de l’UE à réagir lorsque leurs consoeurs de Pologne, de Hongrie (maintenant l’Italie) ont appelé à l’aide au travers de manifestations et d’écrits quand leurs dirigeants ont remis tous leurs droits à bas ainsi que ceux des hommes (mais oui) et de la justice, de la presse car tout est lié, nous sommes tous liés. Même « Les droits de l’homme » ont et sont toujours très timides en ce qui concerne ce qui se passe dans l’UE. Pourquoi ?

https://magycraftauteur.com/2019/01/12/les-partis-radicaux-pourquoi-les-femmes-votent-elles-pour-ceux-qui-nuisent-a-leurs-droits/

Aucune femme, ne prend au sérieux celles qui mettent en jeu leur carrière (leur vie) pour faire avancer les choses comme ces professionnelles danoises sanctionnées et tombées dans l’oubli. Il y a tant d’actions concrètes qui se déroulent courageusement et qui ne sont pas soutenues par celles-là mêmes qui pleurnichent à longueur d’année pour tout et pour rien. Elles sont comme leur pendant masculin, comme les individus de la société en fait et logiquement. On pleurniche, on casse à gauche et à droite, les politiques font des lettres qui ne disent rien, les média consacrent une journée qui remplit les caisses en audimat et on continue son petit bonhomme de chemin.

On parle surtout des pays étrangers, des continents étrangers mais dans l’UE, il y a des femmes qui travaillent à nous enlever nos droits et nos libertés car elles vont voter radical par peur, par haine, par repli, par méconnaissances et les autres ne s’informent pas, n’agissent pas, se battent comme les mecs et sont égoïstes et stupides comme tous les humains qui n’ont aucun projet qu’eux-mêmes et seulement le lendemain ou un siège.
Magy Craft

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.