Elections européennes de mai 2019 : un an pour se préparer, pour bien informer les citoyens de l’Union

La récente reconnaissance par la France des symboles de l’Union européenne a fait grand bruit enfin en France surtout où les extrémistes et les obscurantistes continuent leur travail de sape et de repli par des divagations engendrant doute, peur et haine.

Il était plus que temps que la France reconnaisse le drapeau et l’hymne européen non seulement parce qu’elle figure au nombre des membres fondateurs de la construction européenne mais aussi parce qu’elle s’impose et que ses journalistes et experts la présente comme le partenaire du binôme formé avec l’Allemagne, autre membre fondateur ; ce binôme ayant l’énergie et le pouvoir d’entraîner les autres Etats membres.

Il est donc bizarre que la France soit n°17 sur 28 dans cette reconnaissance mais surtout que l’entièreté des membres n’ait pas officiellement reconnu ces symboles. En effet, comment peut-on appartenir à une union, adhérer à un projet et renier en même temps tout ce qui pourrait démontrer qu’on en fait partie ? A nouveau cette névrose, cette schizophrénie galopante. Et on voudrait que les citoyens comprennent l’Union et se sentent protégés ?

Tout a toujours été fait pour prendre les avantages que pouvait offrir l’UE et la jeter au feu de l’enfer sociétal pour les mauvaises politiques nationales ainsi que pour les jeux de groupes, heu pardon, les élections de partis.

Votre Magy ne répétera jamais assez que les Etats membres doivent renforcer le système européen au niveau de la sécurité, de l’économie, du social face aux attaques terroristes mais aussi face aux marchés américain, asiatique et à la dépendance énergétique vis-à-vis du Moyen-Orient. Il ne faut absolument pas écouter ceux qui veulent, par intérêt personnel sans songer à demain, anéantir cette union en y introduisant des gouvernements radicaux et intolérants mais aussi qui vont jusqu’à semer le chaos au sein même des nations en y créant le chaos au nom d’une identité. On change de registre puisque tout le monde est de la même couleur, alors faut bien trouver autre chose.

Nous avons un an, et c’est court, pour faire connaître les institutions, ce qu’elles apportent et ont apporté, pour raser beaucoup de légendes. Pour penser à introduire des cours sur l’Union européenne à l’école et suivre son actualité.

Faire un referendum quand les citoyens ne connaissent pas le quart de ce qu’ils doivent savoir est dangereux. On pense à l’Angleterre et au succès remporté par l’extrême droite de Nigel Farage.

Commençons simplement par les symboles qui font tant courir :

  • Le drapeau est un signe identitaire et il est accompagné des drapeaux de chacun des Etats membres de l’Union européenne, comme un signe de double identité de citoyenneté : Européenne et nationale.
  • L’hymne est tiré de l’ «Ode à la joie » de la neuvième symphonie (4° mouvement) de Ludwig Van Beethoven.
  • La devise : Unie dans la diversité
  • La journée de l’Europe est célébrée le 9 mai dans toute l’Union, en hommage à la déclaration de Robert Schuman, acte fondateur.
  • Le passeport avec la double référence : Union européenne et dénomination de l’Etat membre.
  • La reconnaissance de 23 langues officielles et donc de la diversité culturelle de l’Union.

 

Offrons à nos enfants et à nous-mêmes un espace plus grand pour circuler, vivre, travailler, voyager, rencontrer, apprendre tout en gardant nos spécificités, notre identité qui est notre richesse à partager et notre langue.

Nous avons un an pour informer, pour apprendre, pour analyser, pour que l’Union européenne décide aussi de ce qu’elle veut être si on considère les politiques de la Hongrie, de la Pologne, de l’Autriche par exemple et les minauderies ou mise en retrait des autres membres. Cela pèsera aussi dans la balance très probablement.

Magy Craft

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s